Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Bienvenue sur notre portail d'information dont l'objectif est de promouvoir la culture des pays de l'Europe centrale en France et plus particulièrement la littérature que nous mettons en valeur à travers d'articles de presse, entretiens, vidéos, extraits à lire et une librairie en ligne. Sur de nombreuses pages depuis 2008: une multitude d'événements recensés afin de vous informer de la venue d'écrivains, d'intellectuels et d'artistes centre-européens à Paris et en province. Site conçu par l'éditrice Ibolya Virág, spécialiste de littérature hongroise, et mis en œuvre par notre association.

Nouveauté

"Le Compagnon de voyage" de Gyula Krudy vient de paraître (éds. La Baconnière). La présentation de l'émission littéraire de Radio Campus Lille commence par la lecture d'un extrait de ce magnifique roman. Ecouter...


Au Festival de Cannes

"Un jour", film de la Hongroise Zsofia Szilagyi a été distingué par le Prix Fripesci de la Semaine de la Critique.

 

Un film bouleversant tant dans sa mise en scène que dans son scénario qui fait ressentir aux spectateurs la charge mentale d’une mère de famille. Lire la suite de la présentation...


Entretien paru dans un journal hongrois

avec Ibolya Virag, éditrice et traductrice littéraire, spécialiste de la littérature hongroise. A l'attention de tous ceux qui lisent le hongrois :

Megszerettet minket a franciákkal - budapesti beszélgetés Virág Ibolyával
Virág Ibolya évtizedek óta a magyar irodalom nagykövete Franciaországban.
Több mint 30 éve ajándékozza meg a francia olvasókat klasszikus és kortárs szellemi kincsünk legjavával, 1996 óta saját kiadóval, Magyarország igazi, kikezdhetetlen imázsát kínálva. Nem véletlen, hogy előbb a Francia Művészeti és Irodalmi Rend lovagi, majd tiszti fokozatával tüntették ki. Lire la suite...


Le Busójárás

une coutume populaire pour chasser l'hiver en Hongrie. Regarder le vidéo...


Succès de « Lettres d’Angleterre » de Karel Čapek

Avec ces « Lettres d’Angleterre », les éditions La Baconnière, sous la houlette d’Ibolya Virag, poursuivent la publication des œuvres de Karel Čapek. Le présent volume compile textes et dessins motivés par la découverte de la Grande-Bretagne (Ecosse et Irlande en suppléments), ses clubs, parcs et excentriques indigènes, sur le mode d’un voyageur naïf mais parfaitement lucide, entre Jacques Tati et les Lettres persanes. Un enchantement indispensable. ⭐️ ⭐️ ⭐️
Commentaire d'un internaute sur Amazon

 

Photo prise à la Fnac Montparnasse (Paris)


Un ouvrage passionnant que nous vous recommandons

 

Les héros de Budapest (éds. Les arènes), c’est l’histoire d’un cliché légendaire de Paris-Match, une icône du photojournalisme et de la révolution hongroise de 1956. Qui était ce couple de jeunes gens révoltés ? Qui les a photographiés ? Que sont-ils devenus ?

Ce livre est le récit de six ans de traque sur trois continents pour rassembler les pièces d’un mystère historique aux multiples ombres et facettes. Ce reportage rigoureux et inclassable rend hommage à ces gavroches des faubourgs ouvriers de Budapest qui bravèrent les blindés de l’Armée rouge.

Un livre d’histoire vivant, original et captivant.


Soirée hommage à Karel Čapek

Cette soirée littéraire organisée

à l'occasion de la parution de "Lettres d'Angleterre" a été un succès.
Feuilletez notre album-photo >>>
ici

 

Karel Čapek photographié à Cambridge en 1924


Dvořák, grand représentant de la musique tchèque ?

Symphonies, musique de chambre, opéras, concertos, chants moraves, rhapsodies, danses, sérénades… L'œuvre monumentale d'Antonín Dvořák parcourt tous les genres, et son écriture mélodique ne cesse de se perfectionner jusqu’au triomphe de sa Symphonie n°9 (1893), de son Concerto pour violoncelle en si mineur (1895) et de son opéra Rusalka (1901).
Lire l'article de France Musique...


Pourquoi on aime la littérature ?

Découvrez cet extrait d'un livre de Tzvetan Todorov, né à Sofia en 1939 et mort à Paris en février 2017 :

 


Le vrai classement des capitales européennes les plus cool

La capitale tchèque l'emporte grâce à sa bière pas chère, sa vie nocturne et culturelle animée et son ouverture d'esprit. Lire la suite...

 

 
 
 

Nouvel artice

sur N.N., roman de Gyula Krúdy, traduit et édité par Ibolya Virág à La Baconnière:

 

Récit autobiographique d'un des plus grands écrivains hongrois, N.N. est le livre par lequel Gyula Krúdy s'est fait connaître en France dès 1985.

C'est grâce à Ibolya Virág, sa traductrice et éditrice en France que nous pouvons lire ses textes et notamment celui-ci, roman aux couleurs virevoltantes et aux murmures d'un temps perdu sans nostalgie (ou alors une « nostalgie heureuse ») qui nous entraîne au cœur de la campagne hongroise orientale.

La musique du texte nous berce dans les accents du violoncelle tzigane, au milieu des amours de jeunesse, d'histoires de brigands, dans un récit qui oscille sans cesse par ses récits enchâssés entre fable et réalité. Lire la suite...

 

 


Disparition

Le pianiste et chef d'orchestre hongrois Zoltán Kocsis est décédé ce dimanche après-midi. Réécoutons cet artiste de génie : https://youtu.be/fvXTxtIEmAQ
 

Le pianiste virtuose et chef d'orchestre hongrois Zoltán Kocsis est mort dimanche à l'âge de 64 ans, a annoncé son orchestre, le Philarmonique national, à l'agence de presse hongroise MTI. "L'Orchestre philharmonique national annonce avec une profonde tristesse la mort de Zoltán Kocsis cet après-midi, après une longue maladie qu'il a affrontée avec dignité", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Kocsis, directeur musical de cet orchestre depuis 1997, avait subi une opération cardiaque en 2012. Le mois dernier il avait annulé des concerts sur avis de ses médecins, a précisé l'orchestre.

"L'un des meilleurs pianistes et chefs d'orchestre nous a quittés", a commenté sur Facebook le ministre hongrois des Ressources humaines Zoltán Balog.

"Kocsis était un géant de la musique", a estimé le chef d'orchestre hongrois Iván Fischer, qui avait fondé, avec le pianiste, l'orchestre du festival de Budapest en 1983. "Il était l'un des rares génies ... son influence sur sa génération est immense", a-t-il commenté sur Facebook.

Né à Budapest en 1952,
Zoltán Kocsis avait commencé à se produire à l'étranger après avoir remporté le prestigieux prix Beethoven de la radio hongroise, à 18 ans seulement. Un an plus tard, il effectuait sa première tournée aux Etats-Unis.

Connu pour ses affinités avec la musique contemporaine, ce musicien passionné, regard bleu et chevelure bouclée blanche, était notamment célébré pour sa technique pianistique impressionnante. Il avait beaucoup joué avec le Philharmonique de Berlin et d'autres grands orchestres mondiaux, dont l'orchestre philharmonique royal de Londres, l'orchestre philharmonique de Vienne, l'orchestre symphonique de Chicago et l'ochestre symphonique de San Francisco.

En 1978, à l'âge de 25 ans, il avait obtenu le prix Kossuth, la plus haute récompense hongroise décernée aux artistes. Elle lui avait été octroyée de nouveau en 2005.

Kocsis était également, depuis 1987, compositeur. Ses œuvres, de même que ses transcriptions de celles du compositeur hongrois Béla Bartók, lui ont également valu une renommée mondiale.
(Nécrologie de l'AFP)


Le 30 octobre 1935 naissait Agota Kristof

Tic-tac de l'horloge dans l'appartement sombre où la romancière se tait. Agota Kristof est un écrivain pauvre de paroles. Auteur du «Grand Cahier», cet exercice de cruauté qui la fit connaître, en 1986, comme la fille de Beckett et de Cioran, elle n'a faim de grandes phrases ni de hautes significations.

Composé de textes anciens retrouvés aux archives de la Bibliothèque de Berne, son livre «C'est égal» est un magnifique précipité d'inquiétude et de découragement, une suite de textes réalistes et absurdes qui semblent avoir été jetés, il y a quarante ans, dans une boîte aux lettres dont le facteur viendrait seulement de relever le courrier.

Comment Agota, jeune fille née en 1935 dans un petit village hongrois, en est-elle arrivée là? Elle grandit au milieu des poules, des oies et des canards, dans une ferme dénuée de tout confort. Lire la suite...

 


Google célèbre la Révolution hongroise de 1956


École de traduction littéraire (ETL) Session 2017 – 2018

L'Ecole propose aux jeunes traducteurs déjà engagés dans le métier une formation permanente complète. Lire la suite des informations...



1 2 3 4   Page suivante


Calendrier
« Juin 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Livre d'or Pas encore de message

Aller sur le livre d'or

Météo

Mercredi

min. 8 ° max. 13 °
Pluie

Jeudi

min. 7 ° max. 13 °
Pluie

Vendredi

min. 4 ° max. 9 °
Couvert