Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

La Fabrique d'Absolu de Karel Čapek dans La Revue des Deux Mondes

« Quand un savant annonce à un industriel la création d’une chaudière atomique capable de libérer l’essence divine, l’ironie ne se fait pas attendre : que ferait donc un Dieu en Tchécoslovaquie à l’aube de 1943 ? Lorsque ce même industriel, profondément athée, s’agenouille et plonge dans une douce béatitude au contact de la machine nucléaire, la raillerie laisse place au plus grand trouble : comment manipuler ce genre d’outil technologique et surnaturel ? La formidable énergie dégagée à partir de la combustion d’atomes annonce bien des miracles : fini les problèmes climatiques, fini les disettes et autres maux qui frappent la Terre ; le « Carburateur » remédie aux pires catastrophes. Seulement chaque opération émet une forte dose d’absolu. Très vite, la population tombe en extase ; une épidémie religieuse se répand dans Prague ; elle touche les pays limitrophes et gagne le monde entier. Thaumaturgies, états de grâce, amour du prochain, miracles : l’homme se voit comblé en tout. Si l’abondance contente les besoins, elle n’est malheureusement pas garante du bien-être : les limites ne sont-elles pas aussi source de désir ? Des rixes éclatent un peu partout à cause du religieux : chacun affirme détenir la seule et unique vérité. Rapidement, les bagarres dégénèrent en conflit mondial. Il est temps de mettre un terme au chaos. D’où viendra le salut ? De la France, où un Napoléon à petite moustache déclare la guerre au divin ! Avec humour, sarcasme et dérision, Karel Čapek interroge la science et le fanatisme religieux. Son acuité donne au récit un tour extrêmement drôle et moderne : « Tout le monde est plein d’excellentes intentions envers l’humanité, mais envers n’importe quel individu, ça non. Je te tue, mais je sauve l’humanité ! » Les nombreux messages de cette œuvre burlesque écrite en 1922 n’ont pas vieilli : hier comme au XXIe siècle l’idéologie et les totalitarismes nous menacent. Serait-il absurde et offensant d’affirmer avec l’auteur tchèque que la plus grande foi est peut-être celle de croire en l’homme ? »

 

* La Revue des Deux Mondes, avril 2015

La Baconnière, Collection dirigée par Ibolya Virag


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Mars 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Livre d'or Pas encore de message

Aller sur le livre d'or

Météo

Vendredi

min. 7 ° max. 17 °
Risque de pluie

Samedi

min. 6 ° max. 18 °
Ciel dégagé

Dimanche

min. 6 ° max. 17 °
Ciel dégagé