Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Alexandre Hollan : De la ligne à la couleur - exposition

3 mars - 30 avril 2016
Galerie La Forest Divonne

 

12 rue des Beaux-Arts 75006 Paris

01 40 29 97 52 / 06 84 33 98 88

paris@galerielaforestdivonne.com

www.galeriemhlfd.fr

 

Faisant suite à sa dernière exposition rue Vieille du Temple en 2014 et à la publication récente d’une importante monographie aux éditions Corlevour, l’exposition met en évidence la cohérence d’une œuvre qu’Alexandre Hollan nomme lui-même sa recherche : arbres et vies silencieuses.

Cette recherche est l’expérience de toute une vie consacrée à l’approfondissement des premières intuitions. La pratique de la peinture et du dessin accompagne les interrogations de l’artiste, quête sans fin sur le motif : les arbres retrouvés chaque été dans le midi et les vies silencieuses disposées dans l’atelier parisien.

 

monographie éditée par les éditions Corlevour

 

* * *

du 6 mars - 3 mai 2014

Galerie Vieille du Temple

23 Rue Vieille du Temple, 75004 Paris, France
01 40 29 97 52 

du mardi au samedi de 13h à 19h
 

La Galerie Vieille du Temple fondée en 1988 par Marie Hélène de la Forest divonne travaille en étroite collaboration avec Alexandre Hollan depuis 1994.

Faisant suite à la série de grandes expostions qui viennent de lui être consacrées : musée des Beaux arts de Budapest, musée Fabre de Montpellier, domaine de Kerguéhennec et château de Chambord, Marie Hélène de la Forest divonne est heureuse de présenter la nouvelle exposition d’Alexandre Hollan.



 

L’exposition réunira ses arbres et ses vies silencieuses. approfondissant toujours sa recherche, Alexandre Hollan, par la modulation de la couleur capte une nouvelle fois l’énergie vibrante de l’arbre. comme l’écrit pierre Wat « il tente de donner forme à sa non maîtrise du monde. »

« ... L’art, à son plus haut, est cette transmutation par laquelle la vue, à son plus simple, se fait ce qui rend la vie. Et Hollan est un de ces quelques justes grâce auxquels, dans une peinture aujourd’hui dangereusement détournée de l’être sensible, un peu de l’absolu traverse encore les branches, brille encore dans l’eau des sources. Car regarder, pour lui, c’est rejoindre ce point, à l’intérieur de ce qu’il regarde, d’où l’être propre de cet objet, de cette existence, s’élance, s’unit à sa figure visible, la doue de rayonnement : c’est percevoir ce qui est trempé de l’eau d’avant la lumière, comme c’est le cas dans les souvenirs d’enfance ou les lieux que l’on imagine à la lecture des grands poèmes, ainsi chez Wordsworth, ou Nerval. 

❧ ❧ ❧

 

Du 7 avril au 1er septembre 2013, Chambord a exposé Alexandre Hollan au second étage du château. Regarder un vidéo...


La peinture d’Alexandre Hollan s’articule autour de deux thèmes : les arbres et les natures mortes (« les vies silencieuses » tel qu’il les nomme).


Depuis 2000, Hollan exprime en couleur la luminosité des arbres toujours vus en contre-jour. L’artiste partage son temps entre les garrigues du Languedoc et ses ateliers parisiens.


Alexandre Hollan est né à Budapest en 1933. Arrivé à Paris en 1956 suite aux événements en Hongrie, il a développé en France une carrière de peintre et dessinateur qui a élu deux motifs inlassablement repris : celui de l’arbre et de ce qu’il nomme “Vies silencieuses”, des aquarelles de natures mortes ou la profondeur de la couleur joue un rôle essentiel. Artiste opiniâtre, enraciné dans une tradition qu’il renouvelle profondément, Hollan a régulièrement exposé en galerie en Europe, avant que sa carrière prenne un tour plus remarquable encore avec les expositions du musée Morandi (2011), du Musée des Beaux Arts de Budapest (2011) et du musée Fabre (2012).


Le dialogue du peintre avec de nombreux poètes tels qu’ Yves Bonnefoy, Jacques Ancet, Philippe Jacottet ou Claude Louis-Combet a donné lieu à plus de 40 publications de livres d’art et d’artistes.

A Chambord, Alexandre Hollan a exposé une centaine d’œuvres. Il a été pour ainsi dire chez lui au milieu de la forêt, et son travail fait de silence, d’intériorité et d’invisible a été en profonde résonance avec le caractère spirituel du château.


Un catalogue bilingue (français/anglais) a été publié à l’occasion de l’exposition. Il comprend des textes d’Yves Bonnefoy, Alain Madeleine-Perdrillat et Yannick Mercoyrol, directeur de la programmation culturelle – 25 €, éditions Somogy. En vente dans notre librairie hongroise.

 

http://chambord.org

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Livre d'or Pas encore de message

Aller sur le livre d'or

Météo Météo indisponible, merci de votre compréhension La météo n'est pas disponible pour cette ville.